• Lady Liberty

         Lady Liberty Sala & Aurore

    "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré et le plus indispensable des devoirs."                                                                 La Fayette             

    1775- Boston, Londres, Versailles. 
    Un vent de révolution commence à souffler sur le monde.
     
    Les vieilles monarchies sont devenues des poudrières, il ne leur manque qu'une étincelle pour exploser. Et Lya de Beaumont est cette étincelle !
    Sa vie comme sa mission étaient des secrets d'Etat... Mais désormais, elle est une menace pour Louis XVI qui réclame sa tête.



    Porteuse d'un secret qui mettrait l'Europe à feu et à sang, elle a le pouvoir de faire tomber la couronne de France. 

    Lya de Beaumont est une tueuse virevoltante d'une sauvagerie et d'une efficacité extrêmes, plongée dans la rébellion des colonies américaines. Elle est meurtrière, fatale et révolutionnaire. 
    On l'appelait Liberty ! Lady Liberty !                                                    

     


  • ♥ Ce que j'ai aimé  ♥

    - Le style graphique. Mélange entre manga et style français, le style graphique de cette BD peut rappeler pour ceux qui connaissent celui de La Rose Ecarlate. Couleurs très chaudes et à pastels à la fois, on plonge directement dans l'univers que l'ouvrage nous propose et c'est un régal esthétique pour les yeux
    - Les personnages. Bien que la plupart, même les principaux, restent assez mystérieux, les différents personnages présentés dans ce premier tome laissent percevoir chacun des caractères très propres et singuliers. 
    - Le contexte. Grande fan d'histoire de cape et d'épée que je suis, il fallait forcément que le contexte historique de cette BD, c'est à dire le XVIIIème à l'aube des révolutions, me plaise énormément. En mettant en plus des femmes féministes avant l'heure, et des personnages historiques et presque légendaires français (ex: le Chevalier d'Eon, La Fayette, Beaumarchais...). Un régal ! 


    ♥ Ce qui est intéressant ♥

    Réécrire l'histoire en mettant en scène des personnages féminins très forts avec un mystère personnel qui plane autour en plus des intrigues politique.


    ♥ Ce qui m'a dérangé ♥

    - Le volume. Je dois avouer que lorsque j'aime un bouquin ou une BD, j'ai tendance à lire extrêmement vite et que, de plus, une BD est généralement assez courte surtout lorsqu'il doit s'agir d'une saga. 
    Cependant, faisant moins d'une cinquantaine de pages, je dois dire que je l'ai trouvé vraiment très courte et j'ai été déçue qu'il n'y ait pas dès le départ un peu plus de contenu. Si bien qu'au final, si l'on devait résumer l'intrigue de ce premier tome on ne pourrait pas le faire de manière vraiment très développée. 
    - Beaumarchais. En vérité, j'adore déjà ce personnage et j'aime aussi le fait qu'on ne sait pas si l'on doit l'aimer ou le détester (ami/ ennemi ?) comme un personnage double. Mais étrangement, c'est aussi ce qui m'a dérangé dans ce tome car (vu le nombre de pages faibles) on manque d'approfondissement. 
    Cette dernière critique reste cependant vraiment très marginale.

     

    ♥ Bilan ♥

    Très bon premier tome, j'adore le style graphique à en mourir, et j'attends la suite avec impatience. Seul regret qu'elle n'ait pas été un peu plus longue ou un peu plus enrichie sur certains points du scénarios du premier. 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique