• Les Lames du Cardinal

    Les Lames du Cardinal de Pierre Pevel

    Les Lames du Cardinal (trilogie)


    PARIS, 1633. Les dragons menacent le royaume. 
    Surgis de la nuit des temps, ils sont décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humaine et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire dans les plus grandes cours royales d'Europe. 
    Pour déjouer leurs complots, Richelieu dispose d'une compagnie d'aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d'élégance et d'astuce. Des hommes et une femme aux talents exceptionnels, prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne: Les Lames du Carinal ! 



  •  

    ♥ Ce que j'ai aimé  ♥

    - Le genre. Un mélange de fantastique et de cape et d'épée, ce qui était tout à fait original, une alchimie vraiment réussie.
    - L'univers. 
    J'ai adoré voyagé au coeur de Paris et de la France de Louis XIII. On avait vraiment l'impression de se plonger dans cette époque si sombre, mouvementée, et pourtant si dynamique et festive !
    - L'enrichissement culturel. Outre le fait que l'on nous dépeint une époque et un Paris avec une précision historique et une description étonnante, l'enrichissement ne se trouve pas majoritairement là. De nombreux personnages, et événements historiques y sont narrés (bien qu'il y soit rajouté des détails fictifs). On croisera non seulement Richelieu, Louis XIII et son épouse, Charles IV, mais aussi des personnages mystérieux comme le Masque de Fer autour duquel l'auteur tisse sa propre version de la légende. 
    - Les personnages. Ils ont tous une histoire individuelle qui est décrite parfaitement, ils sont tous attachants avec leurs défauts, leurs qualités et leurs mystères. On ressent l'amitié des Lames d'une manière inexplicable. 
    - L'intertextualité. Comment parler de ce livre sans parler d'Alexandre Dumas et ses Trois Mousquetaires ! On en croise certains comme Athos et Porthos, ainsi que le célèbre d'Artagnan. Mais ce qui était vraiment plaisant dans cette trilogie c'est que notre cher Richelieu n'est pas l'ennemi décrit dans la version d'Alexandre Dumas. Richelieu est un homme calculateur et froid mais est le premier ministre de Sa Majesté et agit pour la sécurité et le bien de la France, et bien que les héros qui le servent ne le portent pas dans leur coeur, tous savent que c'est une homme juste. 

    _______________________________________________________


    ♥ Ce qui est intéressant ♥

    La plupart des choses intéressantes dans ce livre font que je l'ai aimé. L'enrichissement culturel, l'intertextualité... On nous donne une autre version de l'Histoire de France, une explication plus fantaisiste mais pas moins enrichissante car elle ne fait que nous montrer les conflits de l'époque à sa manière. 
    Le conflit des races, ici dragons/humains, est montrée complexe: il n'y a pas un côté du bien et un autre du mal.

    ___________________________________________________________________________________

    ♥ Ce qui m'a dérangé ♥

    - Les personnages. Ou du moins Agnès (personnage que j'adore pourtant), la seule femme parmi les Lames et qui a cette liaison avec les Châtelaines qui m'a profondément outrée. Parce qu'une femme qui se bat ne peut que se tourner vers Dieu duquel elle ne peut se détourner car la plupart des gens lui disent qu'il s'agit de son destin.
    - Les descriptions. Elles étaient très pratiques et riches, certes, mais parfois trop longue. Si bien que mes yeux ont dû, bien contre mon gré, virevolter avant de revenir à ce qui les intéressaient.
    - La fin. Je suis très difficile en fin, et celle-ci aurait pu me plaire si certains détails ne m'avaient pas si déçus. 

    ___________________________________________________________________________________
    ___________________________________________________________________________________

    ♥ Bilan ♥

    J'ai adoré l'intrigue, ou plutôt les intrigues. Un roman de cape et d'épée qui se combine avec une pointe de magie en la présence des dragons: l'idée était géniale. J'étais tombée amoureuse de la couverture de sa version intégrale limitée anniversaire des 10 ans, et ce livre la mérite largement. J'ai réappris quelques notions d'histoire et de généalogie de la famille royale française (qui malgré ce que certains pensent, n'est absolument pas éteinte: notre "roi" actuel étant Louis XX). C'est une pépite à ne pas manquer ! 



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique