• → [TOME 2: Le Pacte des Mauvais Jours]

     

    ♥ Ce que j'ai aimé  ♥

    - Le développement du personnage principal. Dans le premier tome, Lady Helen et son caractère m'avait laissé assez... dubitative ? Un caractère fort décrit de manière superficielle qui n'apportait rien dans le fond. 
    Dans ce deuxième tome, Lady Helen et son caractère singulier a pu plus librement s'exprimer, se forger et se renforcer en apportant quelque chose de véritablement concret à l'histoire. Bien que l'on en attende encore plus de sa prise en main des événements et de sa destinée, son personnage fut beaucoup plus appréciable à suivre.

    - L'intrigue. Beaucoup plus complexe qu'au premier tome, l'intrigue nous tient tout le long du tome parce que l'on ignore autant que les personnages vers où divers révélations vont nous mener (a contrario du tome 1 où un simple choix devait se faire pour rejoindre ou non le Club des Mauvais Jours) 


    ♥ Ce qui est intéressant ♥

    Ce deuxième tome commence à forger à Lady Helen, personnage principal, une identité propre de plus en plus singulière en faisant percevoir l'émergence d'une certaine émancipation. Émancipation de sa famille, ou encore de Lord Carlston, mais néanmoins plus ou moins stoppée par les agissements du Duc de Selburn (que je ne relèverai pas pour ne pas vous spoiler) 
    De nombreuses révélations permettent à la fois de comprendre certains mystères et d'en complexifier d'autres, si bien qu'on ignore totalement où va nous mener le troisième tome de cette trilogie.
     

    ♥ Ce qui m'a dérangé ♥

    - Lord Carlston. Comme vous le verrez sans doute en le lisant, Lord Carlston perd à bien des égards sa domination et supériorité sur Lady Helen et les différents événements pour des raisons logiques liées à la trame de l'histoire. 
    Cependant, cette perte de prestige du personnage n'aurait pas dû conduire à un manque total de développement de sa présence et de sa relation avec Lady Helen qui se met à aller beaucoup plus vite avec beaucoup de subtilités et de jeux dans les dialogues entre les deux personnages. 
    Donc petite déception.

    - La fin. Bien que ce ne soit que le tome deux et que l'on attende la suite, la fin de ce tome fut pour moi une assez grande déception car en totale contradiction avec le développement de Lady Helen qui tend à s'émanciper de toute tutelle (en sachant que le Duc de Selburn est tout à fait insupportable)
     

    ♥ Bilan ♥

    Encore une fois finit en moins d'un week-end malgré son volume assez important (environ 590 pages au total), ce deuxième tome a globalement représenté une réussite pour cette trilogie.
    Le seul regret que j'ai fut la contradiction de cette fin de tome qui nous laisse cependant totalement en suspens vis à vis du prochain tome, ce qui est une bonne chose. 
    Une lecture toujours agréable, bien que je me sois quelque fois perdue.  


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :